EC-725_Caracal.pngIl faut quand même dire que parfois je trouve que l'on fait un peu pitié. Regardez en Afghanistan, on a .... 9 hélicoptères dont 3 de transports, 3 avions utiles (2 transport et un tanker) et 6 avions de chasse. Comment dire, c'est misérable, surtout quand on le compare à certaines autres nations plus petites, sans parler du déficit criant de voilure tournante sur ce théâtre. Alors je me suis dit, c'est parce que on en a plus, c'est la misère mon pauvre monsieur !

Ben ouais, sauf que non en fait. Bien sur il sont vieux, bien sur le MCO fait qu'a peine 50% de ces hélicos sont en état de voler, mais quand même, rien que pour l'Armée de Terre, on en compte 420 (chiffre officiel du MinDef). Si on ajoute ceux de la Marine Nationale et de l'Armée de l'Air (là les chiffres sont plus dur à trouver) on doit au minimum être autour des 600 machines. Alors même avec un MCO à 50% il en reste 300. En faisant le tour sur le site du MinDef j'ai essayé de voir combien de matos on avait à l'extérieur du territoire. On a pas tout les chiffres, mais cela donne quand même une petite idée. Je vous donne ce que j'ai trouvé. Pour cela j'ai additionné les chiffres des Opex, des forces de souveraineté (DOM-TOM) et des forces pré-positionnées. Cela donne actuellement et uniquement pour les 3 armées (pas la Gendarmerie, les douanes, la sécurité civile et autres services de l'Etat):

  • 23 545 militaires
  • 5 Navires de combats
  • 22 petits navires (patrouilleurs, Batral, remorqueur ...)
  • 7 avions de patrouille maritime
  • 17 avions de transport ou ravitailleurs
  • 19 avions de chasse
  • 47 hélicoptères (7 Marine, 26 AdA, 16AdT)

Bien sur il doit en manquer, mais cela donne une idée du tableau. Alors quoi, on a besoins de plus de 250 hélcos en métropole, alors que nos soldats se batte à 6 000 km de là, c'est cela. Je sais que je fais de la stratégie de comptoir, mais ne pas être dans le système n'implique cependant pas de ne pas pouvoir s'interroger ...

Si on prends le seul cas des hélicos qui posent problème, même en tenant compte du fait qu'il en faut 3 pour 1 (1 en réparation, 1 en entrainement et 1 en déploiement) sur 600, il nous en reste 200, et on en a que 50 à l'extérieur de la métropole, non vraiment cela m'échappe. Bien sur ils ne sont pas tous du même type, bien sur il nous faut des transports (bizarrement le rapports de ces derniers en Afghanistan est pourtant de 3 transport pour 3 d'attaque !) et on en manque, mais cela m'échappe.

Faut pas non plus me faire le coup de la plus-value de la coalition, car

  1. elle manque d'hélicos et elle passe son temps à le dire
  2. Le jour de l'embuscade d'Uzbin, les américains ont renoncés à y aller car le risque était trop grand. Sans les deux Caracals de l'AdA et le courage de leurs équipages, le bilan eu été plus lourd. D'ailleurs, on remarquera que c'est après cet évènement que les moyens hélicos ont été renforcés là-bas.

Pendant ce temps nos alliés achètent des CH-47 ou d'autres engins, car ils ont compris que le besoin était là. Je ne suis pas sur que cela soit la bonne solution, mais je m'étonne qu'avec autant de moyens, nous ne soyons pas foutu d'en envoyer plus là ou cela est nécessaire. Quels besoins impérieux les retiennent en France ?