RAIDS_263.pngNon sans rire, ça c'est pas sûr quoique :)

En réalité, c'est très sérieux, souvenez-vous il y a quelques mois, j'avais commis un article volontairement provocateur sur la réorganisation de notre appareil de défense, et des synergies que l'on pourrait trouver. Il s’intitulait Rationalisation. J’y distillais alors un certain nombre d’idées, pas toutes intelligentes j’en conviens, mais le but était de susciter le débat. Cela a un peu marché, car c’est le post le plus commenté (8), pas énorme pour certain, mais pour moi c’est un début. Je me croyait juste un peu idiot pour oser proposer des choses aussi radicale, hé bien je me rend compte que même des gens sérieux, en l’occurrence un journaliste de RAIDS, Baptiste MASON, ont des idées similaires. En gros on éclate tous et on recommence. Je dois avouer que je partage certaines des idées énoncées dans cet article sur « le scénario pour la défense nationale ? » (RAIDS n°263 – avril 2008, 6,50€ dans tous les bons kiosque). Il va plus loin, est plus cohérent que moi, mais il a sans aucun doute l’avantage du spécialiste des questions de défense, ce que je ne suis pas. Il est peu probable que ce qui est décris soit mis en application, car même si la dynamique de réforme est en vogue en ce moment, il me semble que ce qui est préconisé se heurterais sans doute à trop d’inerties et de levée de bouclier pour être applicable. Il ne préconise rien de mois que la disparition des 3 armées (+ DGA, SSA et SEA) pour le refondre en commandements interarmes. C’est très séduisant sur le papier, et j’aime bien le modèle, mais l’institution va résister très fort, et il n’est même pas sur qu’elle soit capable d’absorber ce genre de choc, même avec de la bonne volonté.

Peut-être que l’intention de l’auteur est de provoquer le débat, allez très loin pour ouvrir les esprits et peut-être ainsi voir une partie de ces rêves prendre forme. Un beau coup d’essai en tout cas, chapeau bas !